AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les galets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bold



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: les galets   Mar 20 Avr 2010 - 15:31













Mon seau de galets


J'avance sur cette plage immense
Berceau de mes rêves, de mes insomnies
Envoûtante elle ravive mes souvenirs d'enfance
Je me promène au gré des marées
Nu-pieds, dans le sable, je m'émerveille sans arrêt
Défiant l'horizon le soleil me caresse dans mes flâneries

Sous mes pieds, échoués, enfouis, ronds, doux
Presque visages humains s'accrochant au moindre remou
Des galets brillent et rayonnent sous la lumiere, dévoilant
Leurs formes, leurs mystères, leurs histoires, reflétant
Leurs voyages colorés d'où planent les senteurs salines
De cet univers riche à l' atmosphère irisée et caline

Tous beaux de leus differences, rompant ma solitude
Ils voudraient se fondre pour garder leur quiétude
Impuissants à échapper à leur destin qui perdure
Je les emprunte sans les déranger, les serre
Les retourne pour contempler leurs envers
Les porte à mon oreille pour écouter leurs murmures

Ils ont tous cette douceur de l'usure de la vie
Me comblent de ce plaisir éphémère
De les posséder au creux de mes mains
Heureuse de les avoir capturé je sens mon envie
De les caresser, de les chérir comme la mer
De mon passage, ils sont les témoins

Les déposer un a un dans mon seau
Jouir de ce plaisir innocent
Repérer et isoler le plus beau
Me laisser partager sa vie au présent
Réssucité il se reflète dans mes yeux
Je lui réponds par un sourire radieux

Tel un mirage le voir disparaître, emporté
Sous l’écume le laisser s’évanouir et rouler
Le rendre libre pour s’abandonner à d’autres yeux
Aussi légers qu’une plume suivant le courant sans trêve
Les galets s’en vont et meurent sur la grève
Puis le voile se lève ils renaissent vers d’autres cieux.





dedicace/bold


Dernière édition par bold le Lun 17 Mai 2010 - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
samsara



Nombre de messages : 2101
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Coeur de pierre ...   Mer 21 Avr 2010 - 1:06

Coeur de pierre ...

Un jour...il y a quelques années maintenant...me promenant sur la plage des trépassés en Bretagne, j'ai trouvé sur mon chemin destin sablier ! un galet : il était magnifique ....il était doux, perdu, abandonné triste, en quête de flux et reflux...il avait froid..! Aussi je l'ai recueilli dans ma main pour le réchauffer...il a aimé je crois...ensuite, je l'ai délicatement reposé sur la plage... il a vite repris le cours de ses voyages, ses rêves, son horizon, sa liberté, ses quartiers de la mer....
Aussi, depuis la nuit des temps, inlassablement il voyage, à l'état brut, naturel, sauvage, libre...
Au gré du vent, irrémédiablement il va et vient s'échouer sur une île toujours ensoleillée...et ensuite...il repart vers l'attente du mystère d'un autre voyage inconnu...

C'est une pierre certes oui ! Mais vous ai je dit qu'elle est en forme de coeur...?

D'ailleurs, regardez...ce coeur est resté gravé dans ma main...


SAMSARA


Revenir en haut Aller en bas
Agappea



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 14/01/2014

MessageSujet: les galets   Mer 15 Jan 2014 - 2:30

Au nombre impressionnant j'en suis si étonnée
ils sont là impuissants par les flots épuisés
je les regarde ainsi pensant qu'ils sont futiles
et pourtant si petit ne sont pas si fébriles

des gris ils amoncellent au beige sans pareil
ils sont tous allongés et attendent le soleil
un enfant va passer les prendre pour s'amuser
et les lancer dans l'eau où ils vont ricocher

ils sont lisses et soyeux ils sont doux et solides
on pense qu'il n'y a pas mieux car ils comblent les vides
ils sont tous bien serrés voulant chacun la place
d'autres sont étouffés et demandent la grâce

leur beauté est l'effet de l'épreuve de l'eau
des coups qu'ils se sont pris sans prendre de repos
l'érosion de leur âme a poli tous les angles
ils ont perdus le charme et la vie les étrangle

certains sont ramassés pour décorer la vie
ceux là ont terminé leur chemin, leurs soucis
ils prônent sur la table comme une oeuvre, un trophée
tout le monde les regarde, on les trouve si gais

Je les prends dans ma main et je les trouve beaux
ils sont comme un refrain et j'en oublies mes mots
je les caresse ainsi  mes doigts aiment les prendre
je cherche le plus joli pour enfin les eaux fendre

il s'envole sur l'eau il semble si léger
pourtant il est bien lourd oui tellement lourd à porter
je lance ce fardeau qui glisse et qui s'éloigne
bientôt il va plonger et pour moi il témoigne

Galet si majestueux tu sembles si délicieux
mais sur cette terre ici vous êtes tellement nombreux
J'ai choisi le plus beau pour le faire disparaître
personne ne l'aura un jour peut être va renaître

je me retourne enfin pour partir loin d'ici
quand soudain une main me prend et me défit
un être me sourit me regarde lentement
je vois dans ses envies une odeur de présent

Sans que je m'y attende me voilà dans les airs
je quitte enfin le monde, je quitte enfin la terre
un instant si sublime où je me sens revivre
puis je pars dans l'abîme dans le froid et le givre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les galets   Aujourd'hui à 2:23

Revenir en haut Aller en bas
 
les galets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pause cafe :: Général :: Poésie-
Sauter vers: